OCF 2015

Les belles photos des organisateurs sont disponibles via ce lien : CLIC. Cherchez bien, à plusieurs reprises on y voit des Mortagnais !

Les photos de Lolo, Cécile et Rozo sont disponibles ici.

Lolo & Rozo sur les flots Cécile & Freddy

Vendredi 3 avril, Freddy, Rozo et Lolo se donnent rendez-vous à Evrunes, pour prendre la route de l’Open Canoë Festival, organisé pour la sixième année consécutive à Mirabel-et-Blacons, dans la Drôme. Arrivés sous le soleil, ils vont pouvoir assister au diaporama-conférence sur une expédition sur cinq des plus belles rivières sauvages du monde. Puis au lit ! Il paraît que certains ont eu froid aux orteils.

 

Le lendemain, levé de bonne heure pour assister à 8h au premier des nombreux ateliers proposés par les organisateurs. Celui-ci traitera des sacs à corde… mais en anglais !

10h30, Cécile arrive au camping, en taxi s’il vous plaît : parti de Nancy la veille, le Jumpy est tombé en panne sur Dijon. L’équipe est maintenant au complet !Freddy à la pêche !

Nous nous rendons donc tous les quatre à l’atelier consacré à la nourriture en bivouac. Rozo prend des notes, ils devraient donc être à même de nous préparer un délicieux pain d’épice pour la prochaine sortie CK. Puis c’est mis en appétit que nous allons préparer le déjeuner.

Ensuite, nous continuons avec l’atelier matos bivouac. Certains sont un peu pénibles, ils n’arrêtent pas de critiquer ce que raconte l’instructeur à propos de la meilleur façon d’avoir chaud dans son duvet.

Après la pause goûter, les garçons s’en vont à l’atelier pêche en expédition tandis que Cécile assiste à un cours de déshydratation des aliments. Nous nous retrouvons ensuite au California pour l’apéro, avant de nous rendre sous le tipi géant avec les quelques 500 autres participants. Il ne fait pas bien chaud, mais heureusement les ‘’The Green Duck’’ sont là pour nous réchauffer avec leur folk irlandais. Freddy ne peut malheureusement pas danser, son genou le fait souffrir. Puis nous allons nous évanouir un à un dans le camion.

Rock'n'roll8h, il est grand temps de se lever ! Car aujourd’hui, on descend la jolie Drôme ! Le soleil n’est pas franchement de la partie, alors on se couvre bien. Puis une fois la remorque attachée au California, nous filons au point de départ à Sainte Croix. Il semble que la route choisie ne soit pas la plus rapide… mais au moins on visite !

Nous embarquons. Rozo et Lolo sont dans un bateau, Freddy et Cécile dans l’autre. Tout se passe pour le mieux. Le niveau d’eau est plutôt bon, nous canotons sur du classe II II+. Il faut faire attention aux gravières, et des vagues facétieuses nous obligent à régulièrement vider nos canoës. Mais la couleur de l’eau est magnifique, et la géologie des lieux émerveille les scientifiques de la bande. On se dit qu’avec plus de débit, certains mouvement d’eau auraient de quoi en déstabiliser plus d’un !

A midi, nous nous posons dans un petit coin abrité du vent. Afin de faire sécher les affaires mouillées, une seule solution : faire LE FEU ! Rozo et Lolo s’empressent de sortir la pierre à feu. Tellement plus baroud ! Mais - peut-être ne fallait-il pas le mentionner ici - l’intervention de Freddy et du briquet que Cécile a glissé dans un des bidons étanches ne sera pas de trop. Une fois les flammes bien hautes, nous entreprenons tous une petite sieste. Pendant ce temps, les Helly Hensen sèchent. Certains sont un peu trop près du feu, ils en garderont des traces !...

Rozo & Lolo tente de faire le feu...Il est maintenant temps de repartir. Nous recouvrons le feu à grande pelletée de sable, puis remontons dans nos bateaux. Tout se passe pour le mieux, si on met de côté les quelques boussoles de Freddy et Cécile. Il parait que c’était pour mettre du fun et travailler ensuite les reprises de courant.

Nous approchons du camping. Il ne reste qu’un petit barrage à franchir. La grande majorité des gens, nous compris, débarquons pour le franchir. Mais certains canoteurs ne se donnent pas cette peine ! Ah qu’ils sont forts et intrépides. En tout cas, nous n’avons pas vraiment compris par où ils passaient.

Une fois sur la plage de débarquement, Cécile choisit son caillou : un pour chaque rivière naviguée ! Puis nous ramenons nos embarcations au camping, maugréant avec plus ou moins de virulence contre ces poignées de canoë mal fichues qui font si mal aux doigts.

Nous nous empressons de nous changer. Puis Cécile et Lolo montent en stop à l’embarquement pour récupérer le California. Pendant ce temps, Rozo se prépare pour sa séance de massage. Il parait que c’était vachement bien !

A 20h, retour au tipi pour manger et surtout… pour le grand tirage au sort ! Les lots vont de tee-shirts de diverses marques d’outdoor jusqu’à un magnifique canoë collector, en passant par des cordes de sécurité et de splendides pagaies bois. Malheureusement, nous repartons nous coucher les mains vides.

Le lendemain matin, il ne fait toujours pas chaud mais cette fois le soleil est véritablement de la partie. Petit-déjeuner, chasse à l’œuf, et déjà il faut ranger le camp : Rozo doit être à 20h à Mortagne et il faut déposer Cécile à la gare de Valence.

Chasse aux oeufs Niveaux d'huile

 

C’était un bien beau week-end, bien qu’un peu froid. Merci l'orga ! Nous avons découvert une très jolie rivière dans un cadre d’exception, le tout dans une ambiance à la cool. Maintenant, il n’y a plus qu’à mettre en pratique les compétences acquises durant le festival ! Prochain rendez-vous, sur l’Allier ?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×